Des livres pour «transformer l’enfant en lecteur ouvert sur le monde

Venue du Canada, nominée en 2018 au prix de l’éditeur de l’année pour l’Amérique du Nord, cette maison d’édition est née d’une collaboration, entre Yves Nadon et France Leduc. À eux deux, ils ont passé 20 ans dans l’édition jeunesse et 35 années en salle de classe, à poser les livres au cœur de l’apprentissage de la lecture

Célébrer la diversité humaine
D2eux aime les livres et les histoires : la littérature a ce pouvoir de célébrer la diversité humaine, de transformer le lecteur. Les livres et les histoires ont cette faculté d’exacerber notre sensibilité, de faire de nous des meilleures personnes, de nous ouvrir un peu plus aux gens que nous côtoyons.

«C’est le bon livre qui change tout»
Nancy Atwell, enseignante depuis 1973, auteure, entre autres, de La zone lecture, comment former des lecteurs compétents, passionnés et critiques pour la vie, présente à sa façon l’ambition de cette maison d’édition : «Quel que soit le niveau de compétence en lecture des élèves ou le milieu dont ils sont issus, c’est l’acte simple, miraculeux, de lire un bon livre qui commence à les transformer en lecteurs. Même pour le lecteur le moins expérimenté et le plus réticent, c’est le bon livre qui change tout. Et le travail des adultes qui ont la lecture à cœur consiste à remuer ciel et terre pour trouver ce livre et le mettre entre les mains d’un enfant». D2eux considère la lecture comme un élément de transformation pour l’enfant, avec un objectif : créer des lecteurs en proposant des histoires fortes et des illustrations percutantes et provoquer entre un enfant et un livre, le bon livre, ce lien si précieux !