Le monde selon Maskime. Où l’imaginaire sensible d’un petit garçon qui cherche à grandir.

« Maskime n’était pas plus petit que d’autres, mais pour lui, tout était trop
grand : son école était trop grande, les grandes personnes étaient trop grandes. Même sa chambre était trop grande ». Alors que faire quand l’ami qu’il vient de rencontrer est beaucoup trop grand pour entrer dans son univers de petites choses ? Un récit touchant qui parle du rapport
au monde à travers les yeux d’un enfant.

Maskime et les petites choses
Auteur : Nicolas Deleau
Illustrations Irène Bonacina
Éditions des Éléphants
12,50 euros